Skip to main content

Les enfants sont extraordinaires, n’est-ce pas ?

Je côtoie des enfants tous les jours et je ne cesse de penser cela au quotidien. Lorsque l’on est parent, souvent, on se dit que nos enfants sont importants pour nous. Du moins, j’ai rarement vu des parents qui ne le pensaient pas un minimum, même si, bien évidemment, il en existe. Nous avons tous été enfants un jour et nous avons donc, tous, chacun d’entre nous, cette faculté d’être extraordinaire. Où l’avons nous laissé ? Où sommeille t-elle en nous ?

Alors comment s’y connecter ?

Je me pose cette question alors que je viens de recevoir un jeune aujourd’hui qui m’a encore étonné. Comment pourrait-on faire, nous, adulte, pour avoir les capacités de nos enfants ? Quand j’écris NOS, c’est le NOS en général, les enfants du monde pourraient-on dire.

Je crois avoir trouvé une partie de la réponse et je vous la donne ici.

La modélisation de l’enfant !

Eh bien oui, en modélisant. En observant les enfants et en regardant comment ils fonctionnent. Alors certes, ils n’ont parfois pas certaines connaissances mais regardez bien comment ils font quand ils n’ont pas la connaissance et qu’ils veulent savoir la réponse à leur question… Alors, voyez vous ?

Oui, ils questionnent. Ils questionnent le monde, ils recherchent l’information, ils écoutent et ils apprennent. Ils apprennent vite, très vite. Les enfants sont dotés de capacités de mimétisme impressionnantes. En fait, ils modélisent les adultes qui les entourent et ils regardent comment nous, parents, éducateurs, enseignants, docteurs, adultes, réagissons par rapport à une situation.

Et si nous observions les enfants, nous verrions probablement plusieurs choses :

  • ils vivent l’instant présent
  • ils sont dotés d’un imaginaire impressionnant
  • ils sont capable de pardonner
  • ils s’adaptent
  • ils se synchronisent aux autres enfants en un temps record
  • ils sont, en règle général, ouvert aux autres quelque soit leurs différences
  • ils cherchent à comprendre ce qui les dépassent
  • ils réfléchissent vite
  • ils prennent l’autre tel qu’il est pas tel qu’il voudrait qu’il soit
  • ils disent ce qu’ils pensent

Si les enfants savent tout faire pourquoi consultent-ils ?

Comme je le disais précédemment, ils sont extraordinaires mais n’ont pas encore toutes les connaissances nécessaires pour éviter les suggestions externes. En même temps, heureusement qu’ils n’évitent pas toutes les suggestions externes, car, les adultes auraient des difficultés à les « éduquer » (ou pas d’ailleurs).

Je remarque souvent que l’hypnose avec les enfants c’est parfois bien plus simple qu’avec les adultes. Lorsqu’on passe un certain âge on est parfois pétri de certitudes, de croyances limitantes, de schémas familiaux, qui nous sclérosent dans nos comportements et notre vision du monde. Le monde de l’enfant est souvent différent, fait de « Pourquoi ? » « Comment ? » « Et si ? » et qui vient remettre le monde figé de l’adulte dans lequel nous évoluons.

Comment faire quand on est adulte alors ?

Non, ce n’est pas perdu, rassurez-vous ! Et si vous commenciez par remettre en question des points de vue figés que vous avez toujours eu, des croyances sur « l’éducation c’est comme ça », des idées sur le monde qui nous entoure différentes de celles auxquelles vous pensez, ça donnerait quoi ?

Imaginez un instant que vous commenciez par changer le filtre de votre réalité pour choisir le filtre enfant. Au lieu de dire « Les bonbons c’est mauvais pour la santé », vous diriez « Allez, juste un petit Schtroumfs, rien qu’un », si au lieu de dire « Le monde est vraiment incertain quand on regarde TF1 et BFM », vous vous disiez « Quelle grande cour de récréation, je commence par jouer à quoi ? », demandez-vous un instant ce que ça changerait chez vous ?

Si vous n’êtes pas capable de faire cette expérience, c’est probablement que vous êtes déjà bloqué dans vos schémas, dites vous qu’il vous reste encore quelques années à vivre la même chose, à penser la même chose, à parler avec les mêmes personnes des mêmes sujets et que dans quelques années, vous serez passer à autre chose, le temps vous aura fait passer à autre chose.

Si vous êtes capable de faire cette expérience, alors vous pourrez commencer à prendre un nouveau regard sur la vie qu’il vous reste à vivre, sur le temps qu’il vous reste à chevaucher tel un rayon de lumière (cf Einstein). Vous verrez alors que chaque choix amène des conséquences, mais que le mot conséquence ne signifie pas négatif forcément, que cela peut être très très intéressant.

Je vous laisse méditer sur ces principe et je vous dis à très vite ! Vous ou votre enfant à l’intérieur;)

Close Menu

A propos

Centre Hypnose Angoulême
Maison de santé
5 rue du basilic
16330 VARS

T: 06 03 06 35 57
E: contact@centre-hypnose-angouleme.fr