Skip to main content

L’hypnose pour accueillir votre enfant

Lors de l’arrivée de mon second, nous avons eu l’occasion de réaliser un « projet de naissance ». Je ne connaissais pas ce nom précisément et je ne savais même pas que cela existait. Si je devais résumer ce qu’est un projet de naissance, je dirais que cela reflète la façon dont le couple souhaite accueillir son enfant. Pour nous, il va de soit que l’hypnose faisait parti intégrante du projet. Souvent, on ne prend pas en compte ce qu’on voudrait mettre en place lors de ce moment tant attendu. Ceci dit, c’est un moment tellement particulier qu’on ne sait pas ce qu’il est possible de faire.

Un enfant qui arrive au monde… voilà un évènement qu’on peut préparer en préparant la chambre, en achetant les habits, en se racontant ce qu’on fera lorsqu’il sera là, et pour certains cela va se mettre très bien en place. Prends conscience que selon les situations, il y a ceux qui acceptent de l’avoir, ceux qui sont partagés entre peur et joie et ceux qui refusent totalement l’idée et ne préfèrent pas y penser. C’est souvent ceux qui disent « On verra quand il sera là 🙂 »

Et selon les situations, que peut apporter l’hypnose ou l’auto-hypnose ?

Dans l’enquête nationale périnatale de 2016, la dernière réalisée à l’heure où j’écris ces lignes, 35% ont rapporté avoir utilisé une technique non médicamenteuse pour gérer la douleur lors de leur accouchement. Ce pourcentage était de 14,3% est 2010. Que sera t-il en 2021 ? Alors oui, on peut utiliser l’hypnose parmi ces méthodes pour gérer la douleur, mais l’hypnose va être là pour travailler sur tout un tas de problématiques liées justement à cette étape de vie. Il s’agit tout de même de l’arrivée d’un petit bout sur terre, d’un enfant dans une famille, ce n’est pas rien.

Ce n’est pas le dernier iPhone ou la dernière robe dernier cri qu’on pourra remplacer quand on le souhaitera. Il s’agit d’un loustic qu’on va garder toute notre vie, que l’on va voir grandir, que l’on va accompagner sur son chemin de vie. C’est donc une lourde, grande, belle responsabilité. Et comme tous les moments où il y a quelque chose de nouveau dans notre vie que l’on ne connaît pas, l’émotion qui arrive est la peur. Cette peur est normale et elle est même biologique. C’est parce qu’on a peur qu’on va faire un maximum de choses pour que cela se passe au mieux.

La peur ou les peurs ?

On devrait dire les peurs effectivement. La peur d’être un bon parent, la peur de ne pas refaire les mêmes erreurs que nos parents, la peur que notre enfant sera en sécurité, la peur de lui donner assez d’amour,… Et en cela, il est possible de travailler en hypnose ou en auto-hypnose sur ces peurs. Sont-elles « normales » ou sont-elles « incontrôlables » ? A quoi cela nous renvoient de nous mêmes ? Que nous disent-elles sur nous ?

J’aime cette période où peu de choses sont stables. Cette période où les cartes sont rebattues, les principes remis en question. Qui n’a jamais dit avant d’être parent en voyant les enfants des autres, « Moi, mon fils il dira s’il te plaît, merci. Il se lavera les mains avant d’aller à table et il parlera correctement. Il sera gentil, serviable, joyeux, rigolo… et bla bla bla ». En gros, ce sera l’enfant du monde des bisounours. Tout comme nous l’avons été c’est ça ?

Certains pensent qu’il faut que leur enfant soit « parfait » mais pour qui ? pour lui ou pour les parents ?

Bref, une fois parent, on s’aperçoit que tout n’est pas aussi simple et que notre enfant est une entité à part entière. Il n’est pas nous même s’il a des traits de caractère qui nous ressemble.

Il est comme son père, elle est comme sa mère !

Combien de parents m’ont dit, ces phrases ! C’est le portrait craché de son père ! C’est la même que sa mère ! Waaaah ! Et si ton enfant, il n’a ni envie d’être son père, ni envie d’éteindre sa mère, a t-il le droit d’être lui tout simplement ? A t-il le droit d’être une personne qui prend des qualités des uns, les défauts des autres et qui apprend aussi au fil de ses expériences, de ses rencontres à grandir ?

L’hypnose avant l’accouchement

Avant l’accouchement, durant la préparation, il est intéressant de commencer à se connaître et à comprendre sa construction. L’auto-hypnose est un excellent outil de découverte de soi. En soit, ton enfant t’aidera à te découvrir quand tu verras que certaines de tes problématiques, il les a aussi… On pourrait aller sur le terrain du transgénérationnel et pour cela, je conseille la lecture du livre de Anne Ancelin Schutzenberg, « Aïe, mes aïeux ! », qui explique à merveille comment une problématique peut ressurgir dans la famille à chaque génération.

L’hypnose avant l’accouchement peut servir à la maman mais aussi au papa. Se connaître est réservé à tout le monde que ce soit accompagné en hypnose ou en auto-hypnose. Pour information, pour ce qui concerne les séances individuelles près d’Angoulême, à Vars, vous pouvez me contacter, sinon je vous propose un lien vers LA plateforme d’auto-hypnose en ligne Psychonaute.

Psychonaute, qu’est ce que c’est ?

Psychonaute est l’oeuvre de deux passionnés d’auto-hypnose, Kévin Finel et Bruno Surace. L’un est directeur de l’ARCHE (Académie pour la Recherche et la Connaissance en Hypnose Ericksonienne), une des plus grandes écoles d’hypnose en Europe et l’autre en est le directeur pédagogique. Ils ont voulu faire bénéficier à tous leur savoir sur l’auto-hypnose et ce programme vous permet de découvrir l’état d’hypnose en autonomie.

J’ai réalisé plusieurs articles, notamment sur ce que tu pourras y découvrir ou ce qui m’a convaincu de faire parti de cette communauté, au delà des supervisions que j’effectue dans cette même école à leurs côtés. En tant qu’hypnologie affilié, je mets à disposition ce lien d’affiliation qui permet aux personnes désireuses d’essayer, de pouvoir tester pendant UN MOIS GRATUITEMENT SUR PSYCHONAUTE (au lieu de 7 jours).

Après l’accouchement, comment utiliser l’auto-hypnose

Après l’accouchement, de nombreux thèmes peuvent être travailler avec l’auto-hypnose. Parmi ces thèmes, je citerai en priorité (mais cela dépend de la personne) :

  • la gestion du poids
  • la gestion du sommeil
  • la récupération psychologique
  • la récupération physique
  • le travail avec le bébé
  • la gestion émotionnelle

Cette liste n’est pas exhaustive bien évidemment. Et là encore, je me place plus du point de vue de la maman, mais le papa pourrait aussi avoir ses problématiques comme :

  • trouver sa place dans ce nouveau système familial
  • la gestion du sommeil
  • la sexualité
  • la représentation de son enfant (selon le point de vue)
  • etc.

Pense que tout s’apprend, y compris le fait d’être parent ! Et Paris ne s’est pas fait en un jour, donc pour ceux qui pourraient être impatient, KEEP RELAX 😎

Belle découverte. Hypnoticalement !

Leave a Reply

Close Menu

A propos

Centre Hypnose Angoulême
Maison de santé
5 rue du basilic
16330 VARS

T: 06 03 06 35 57
E: contact@centre-hypnose-angouleme.fr