Skip to main content

Auto-hypnose et accouchement

J’ai eu l’occasion d’aider des femmes à préparer leur accouchement sous hypnose. Pour l’anecdote, nous avons préparé l’arrivée de mon fils avec ma compagne en utilisant l’auto-hypnose. C’était une expérience magnifique et pour le coup, le papa comme la maman sont intégrés dans le processus. D’ailleurs, je remarque qu’on ne parle pas souvent du papa dans l’arrivée d’un enfant. En tout cas, la place qu’il a n’est pas toujours très claire. Où sera t-il pendant que tu accouches ? Quel sera son rôle ? Comment va t-il le vivre, lui, à tes côtés ?

Préparer son accouchement sous hypnose c’est prendre en compte plusieurs choses :

  • L’accouchement en lui même qui va concerner plus particulièrement la maman
  • Le rôle du papa
  • L’accueil de l’enfant par le couple
  • L’après accouchement

La dernière fois que je discutais avec des membres de l’équipe du pôle Mère-Enfant de l’hôpital de Girac à Angoulême, nous évoquions ces étapes. Je me faisais la réflexion qu’il est encore inscrit pôle Mère-Enfant… pourquoi pas Pôle Parents-Enfant ? Bon, changer cela reviendrait cher au service public (c’est inscrit sur la façade) mais je trouve que la symbolique est forte.

L’accouchement en lui même – L’auto-hypnose un outil incontournable.

Lors de la préparation à l’accouchement, l’hôpital de Girac proposait, au moment où mon fils grandissait, de beaux ateliers pour accompagner les mamans. Parmi ceux-ci, on pouvait citer l’hypnose, le yoga, la diététique, et d’autres. Au delà de tout le bien que je pense de l’équipe du service public d’Angoulême, je trouve cela assez extraordinaire qu’à l’heure actuelle, les couples puissent avoir axer à différentes approches. Il me semble que toute femme devrait connaître des outils d’auto-hypnose pour préparer au mieux cet évènement, que je qualifie de magique et d’intense.

En quoi l’auto-hypnose peut aider à préparer un accouchement ?

  • Bien évidemment, on pense tout d’abord à l’anesthésie, l’analgésie ou bien la gestion de la douleur avant et pendant l’accouchement (peut être même après selon les accouchements).
  • la préparation en amont de ce qui va se passer
  • la vision du corps (le corps change au fur et à mesure de la grossesse et prend le temps qu’il faut pour revenir à son poids d’équilibre lorsque l’accouchement est passé)
  • la communication avec le bébé
  • la sexualité dans le couple (parfois tabou mais souvent réelle, la femme devient parfois plus « maman » et a besoin d’un certain temps pour redevenir « partenaire »)
  • la gestion du sommeil (ou comment s’endormir quand le petit bout prend déjà une place dans le lit à lui tout seul alors qu’il n’est pas encore sorti 🙂 )
  • etc.

L’auto-hypnose permet d’effectuer également une introspection sur sa propre construction. Souvent, les femmes vivent des moments forts pendant une grossesse qui les ramènent à leur propre vécue de fille, au sens du féminin. Cela peut les ramener à leur propre peur, leurs propres émotions construites avec le temps. Il est intéressant, au delà de l’auto-hypnose, de se faire accompagner lorsqu’il y a de véritables problématiques qui ressurgissent. Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire lorsque j’écris « des problématiques qu’on avait mis sous le tapis »…

Concrètement, comment faire ?

Tout d’abord, l’auto-hypnose, au delà de l’accouchement est une méthode qui s’acquiert et qui se pratique. Si c’est pour essayer une fois et dire « je n’y arrive pas », je dirai que c’est normal ! Alors, bien sûr, on peut citer la plateforme Psychonaute qui permet d’approfondir ses connaissances dans ce domaine, mais l’idée est déjà de tester ce petit exercice.

Prenons une technique simple mais qui donne de bons résultats très rapidement sans faire un énorme effort.

Tu sais te concentrer ? Je veux dire par là que tu sais être attentive à un point en particulier dans ton corps ? ou encore à un son à l’extérieur ? ou bien à une image qui se trouve devant toi (que tu fermes les yeux ou que tu les ouvres) ?

Bien, alors lorsque tu rentres en introspection maintenant, tu peux tester ceci.

  1. Intérieurement, dis toi les 4 choses suivantes :
    1. Je reviens après 20 minutes de séance (choisis le temps que tu souhaites).
    2. S’il y a une émotion trop forte, je reviens ici et maintenant.
    3. Je reste dans le présent.
    4. S’il y a un problème qui nécessite mon attention à l’extérieur (comme le feu, un enfant qui se fait mal, …) alors je reviens ici et maintenant totalement disponible.
  2. Oriente ton attention successivement sur la gauche puis sur la droite de ton corps. C’est à dire, sois attentif à la façon dont ton pied gauche est posé sur le sol (s’il est posé), puis fais de même avec le pied droit. Scanne la température de ta main gauche, puis celle de tamarin droite. Remarque la façon dont l’air parcourt ta main gauche puis comment il parcourt ta main droite (à chaque fois reste focaliser 5 secondes sur chaque point).
  3. Lorsque tu as fait 3 points attentionnels différents, prends le temps de te suggérer que tu « commences ton voyage intérieur », « tu rentres à l’intérieur de toi », « t’as conscience se décale ». Bref, une phrase à toi, avec les mots que te parlent et qui te permet de partir dans un état d’hypnose.
  4. Au fur et à mesure, ressens cette attention qui « décroche » et prends le temps de remarquer ce que ça change dans le corps, dans les pensées.
  5. Lorsque cet état est installé, tu viens de t’ouvrir les portes à un accouchement sous hypnose ou un accouchement sous auto-hypnose. Il te sera possible alors de travailler ta préparation, le moment du D-Day, et l’après accouchement avec la récupération.

L’auto-hypnose pour le couple, pour la nouvelle famille

Lors de l’accueil d’un bébé, peu de parents sont préparés au bouleversement ou au cataclysme qu’il va provoquer. Ceci n’est en rien péjoratif (il y en a 3 à la maison). Néanmoins, avoir réaliser un travail en auto-hypnose en couple permet des ouvertures que peu de couple ont pris le temps de créer avant.

Cela va vous permettre de vous connaître mieux, de comprendre votre construction et ainsi d’être plus à même de comprendre le monde de l’autre. Cela vous permettra aussi de regarder les règles de co-construction que vous souhaiter mettre en place au sein de votre nouvelle famille. Que garde t-on de ma famille, que garde t-on de la tienne et que choisissons-nous de créer. La vision de la famille a un effet inconscient très puissant. Ce que nous souhaitons transmettre en positif comme en négatif nécessite parfois de prendre un moment pour comprendre les mécaniques relationnelles mises en jeu. Cela nécessiterait presque un article entier…

Je le remets ici, mais si tu ressens le désir d’aller explorer les états de conscience via la plateforme Psychonaute et bénéficier d’UN MOIS GRATUIT AU LIEU DE 7 JOURS, cliques sur l’image en dessous.

Belle découverte. Hypnoticalement.

Leave a Reply

Close Menu

A propos

Centre Hypnose Angoulême
Maison de santé
5 rue du basilic
16330 VARS

T: 06 03 06 35 57
E: contact@centre-hypnose-angouleme.fr